# les comptes-rendus


Retrouvez les comptes-rendus des rencontres créatives Paris 11
----
Une rencontre créative Paris 11 est une rencontre entre acteurs, une présentation, un webinaire à l'initiative de Solidarité Créative Paris 11ème arrondissement.


Visio-Rencontre Alimentation (8 juin 2021)

Date de la réunion : 8 juin 2021
Nom de l'auteur du compte rendu : François Vescia
Compte rendu : Qui est là

Amap Réunion-Père-Lachaise
Biocoop Bastille
Ecotable
Hop Hop Food
Les 400 Coop et Terres Fermes
Moissons solidaires

Et pour Solidarités créatives : Anne, Marie-Ange, Didier, Sophie, Jean-Pierre, François
Avec plusieurs doubles appartenances

Les sites web
https://amap-rpl.org/
https://biocoop-welcome-bio.business.site/ https://ecotable.fr/fr
https://www.hophopfood.org/
https://les400coop.fr/
https://www.moissons-solidaires.fr/
http://www.terresfermes.org/
Notes à la volée de ce 8 juin Que font les uns et les autres dans le 11ème ? quelles sont les synergies qui se mettent en place ? quels sont les besoins ?

Amap Réunion-Père-Lachaise
Le principe : assurer des débouchés aux producteurs assurer de débouchés avec un préfinancement des amapiens - En lien 4 producteurs (boulanger, laitier..) avec le projet d’élargir à des artisans
Partenaire de Terres de liens
Synergies : des Paniers solidaires avec Hop Hop food et Palais de la femme
Besoins : se rapprocher d’une solution de compost et Se faire connaitre

400 coop et Terres fermes
Projet de rachats de fermes - Lieu Ferté sur Jouare la Ferme de Marcy de 230 ha
Faire venir les urbains – Faire financer par la Région
Partenaire de « Fermes en vie ».
Synergies : Projet ateliers cuisine (avec Hop Hop Food)

Ecotable
Existe depuis 2 ans – finalité : fédérer en France des acteurs autour de l’Alimentation Durable : plateforme, bonnes pratiques, créer des projets en commun
Créer des synergies : Un quartier pilote Alimentation durable 10/11e : créer un Écosystème large (institutions, restaurateurs etc.) avec des collaborations + Accompagner des restaurateurs à la transition écologique (tourné vers professionnels) et créer une communauté Ecotable + Démarrer par un diagnostic territorial sur le « portrait alimentaire de la population »
Projet de l’alimentation durable au budget participatif, cuisine mobile four communal N ??

Moissons solidaires
Projet : Lutte de contre le gaspillage en mettant à disposition dans les marchés (3 dans le 11ème : Belleville, Bastille et Charonne) les invendus et dons des commerçants ; ce n’est pas de « l’action sociale » dans la mesure où il n’y a pas de ressources demandées)– ce sont des équipes « citoyennes » qui se mobilisent pour faire le tour des commerçants du marché et organiser la distribution à la fin du marché.
Besoins : un espace près de Belleville pour entreposer matériel 1 m2 + Mobiliser des gens
Comment récupérer ce qu’on n’arrive pas à distribuer

Hop hop food
Hop hop food a un projet qui relie l’anti gaspillage avec la solidarité ; récupère les dons alimentaires des particuliers dans des gardes mangers solidaires (non électrifiés non réfrigérés) ; écoule les invendus à travers une application (comme To good to go DK mais sans but lucratif)
Se développe : présent sur toute la France, a conclu un accord avec l’Ademe pour passer de 20 à 80 lieux (et la région IDF) ; projet d’un label de gastronomie ; distribution aux étudiants précaires ; projet d’une Année de la gastronomie avec un Label ; Projet à Toulouse de paniers dans les cantines (Nouvelle loi) ; projet « produits et services suspendus » comme les « cafés suspendus » (pb d’information pas de sureté cela va) ??? Utilise plateforme et délivrance d’attestation fiscale
Besoins : lieux pour les gardes mangers
Synergie : les 400 coop dans le groupe solidarité, Biocoop avec un code d’accès données à personnes en précarité

Magasin Biocoop Bastille
Militant de la résilience : limiter gaspillage, économie écolo sociale et circulaire ; le cahier des charges de Bioccop est très serré ; apprécie d’être des actions locales
Partenaire du projet Carma pour le triangle de Gonesse
Projet d’un 2ème lieu qui ouvrira en septembre pour de la restauration ; donc local à disposition stand de 30 m2 dès juillet (possibilité de faire de la cuisine aux légumes)
Synergie : Hop hop food + Amap

Elu à la participation citoyenne et la prospective Mairie
Il existe beaucoup d’approches sur alimentation ; il faut également penser à la qualité de la nourriture, à l’éduction au goût (ateliers, sensibilisation) - Rôle des régies de quartier dans ce domaine.
Il y a une rencontre à organiser avec les Conseils de Quartier qui démarrent en juin : proposer un atelier Alimentation, faire connaître aux habitants l’offre existante, créer un évènement commun des acteurs ; ex-semaine du développement durable du 18 septembre au 8 Octobre.
JP suggère un parcours entre les acteurs qui préfigure le réseau (à l’automne ?)

Sophie Maisondieu
Comment intéresser les habitants, en dehors de ceux qui connaissent et participent aux actions des acteurs de l’alimentation ? comment peuvent-ils se mobiliser ?
Solidarités créatives a le projet de constituer un « groupe habitant » (env 10/12 habitants volontaires) autour du thème de l’Alimentation et avec une démarche qualitative inspirée par l’éducation populaire. Il est constitué de personnes qui se sentent concernées et ont envie de cheminer avec d’autres sur le thème de l’Alimentation : mettre en commun leurs questions, partager leurs expériences, expérimenter (cuisiner) regarder ce qui se passe dans son territoire (initiatives collectives d’habitants ou de professionnels)…et peut être remettre en cause leurs habitudes alimentaires !
L’esprit de la démarche : curiosité des autres et du territoire, convivialité, on apprend ensemble ; le groupe construit son « parcours de découverte » à la 1ère Rencontre ; engagement sur 6 mois, 5 rencontres. Animation participative par 2 membres de Solidarités créatives
* Ecotable est intéressé par ce projet

Anne : Aliments utilisés et jardins partagés


Vers une conclusion :

Essayons de densifier nos liens et coopérations bilatérales
Rendre visible entre nous un calendrier de présence et d’actions convergentes
Se retrouver (en présentiel) après l’été et construire participations communes à des évènements ou même un évènement commun
Recommandation d’utiliser la plateforme pour la présentation des acteurs mais aussi de leurs initiatives

Conclusions partagées
Très intéressant de connaître le tissu associatif
Découvre les acteurs, des actions à murir
Il faut avoir les 2 bouts : le professionnalisme (digital, fiscalité) et les pieds sur terre avec les citoyens pour les embarquer


Calendrier récapitulatif (exploratoire)

Samedi 19 juin Fête square Francis Lemarque
Samedi 3 juillet Journée des solidarités Mairie
Samedi 4 septembre Forum des associations Oberkampf Un ou plusieurs stands et rendre visible notre future «Maison de l’Alimentation» : un stand commun qui montre les synergies des acteurs de l’alimentation (Solidarités créatives va proposer une démarche)

17-18 septembre Village de la récupération Idem
Novembre Lancement quartier pilote Ecotable
Printemps 2022 Évènement grand public Ecotable
VisioRencontreAlimentation8Juin2021 (Compte-rendu), écrite par Anonyme
créée le 28.06.2021 à 00:57, mise à jour le 28.06.2021 à 00:57.

Troisième (visio-)rencontre des Acteurs sur la coopération (3 avril 2021)

Date de la réunion : 3 avril 2021
Nom de l'auteur du compte rendu : Anne Obendiek, Françoise Dahmane, Sophie Maisondieu
Compte rendu : Présents le 3 Avril : 5 membres du groupe projet + Célia de l’Ageca qui a présenté son récit de coopération (Pot au Fab) + 6 autres acteurs.

Nos constats

Moins de participants que pour les 2 précédentes rencontres mais nous constatons que cet espace créé des effets intéressants :

+ Une “accroche” = des acteurs se manifestent en signalant qu’ils viendront ou qu’ils ne peuvent pas participer (ex cinéma le majestic, association de gymnastique sportive)
+ Une fidélisation ou un effet “d’inclusion” de l’espace qui constribue à construire des liens ; les présent.es étaient déjà venues aux rencontres précédentes (ex France bénévolat, Amap, Maison des métallos, comité de quartier Bastille Popincourt, Association France Palestine)
+ La modalité de Récit d’une coopération est impliquante :
  • une transparence sur les “plus” et les difficultés rencontrées dans son projet de coopération par la structure qui présente ; de ce point de vue le récit de Célia était clair et “porteur” d’enseignements même si le projet réunit de plus grosses structures.
  • cela interpelle les autres participants qui disent “en quoi ils se reconnaissent et peuvent s’inspirer de cette expérience” ; cela met à jour des résistances ou des limites rencontrées dans le fait de coopérer, ce qu’un participant résume en disant : “coopérer, c’est faire des pas de côté”

Ce que nous apprend cette Rencontre
Les rencontres peuvent devenir un espace inclusif ; une participante dit “je viens pour prendre l’habitude d’échanger avec les acteurs de la plateforme”
Elle donne quelques éclairages sur les représentations ou des “niveaux de coopération” des acteurs. Par exemple :
- Des partenariats dans lesquels on mutualise des “besoins/ressources” sur un registre “gagnant/gagnant” (ex tu me prêtes ton lieu pour faire des ateliers d’écriture et je le fais connaître à mes adhérents)
- La coopération implique de “créer du nouveau” - on sort de son couloir - et des relations de réciprocité “équilibrées” ; on ne rentre pas dans le “projet de l’autre” mais on “co construit avec”.
Cette modalité de Récit est à poursuivre mais en choisissant bien celles et ceux qui les présentent (pas forcément un acteur qui a un poids “trop institutionnel” dans l’arrondissement comme la Maison des métallos)

Pistes
Se saisir de la proposition d’Icietlab d’accueillir des personnes intéressées pour visiter lab86 : “créer une initiative” = visite inspirante (réunir un petit groupe qui visite les locaux et leur demander de restituer à une Rencontre ce que cette visite les inspire.
Contact à prendre avec : France Bénévolat - Amap et Pouvoir Faire pour de prochains récits de coopération à plusieurs voix ; si présentiel, voir dans quel lieu.
TroisiemeVisioRencontreDesActeursDu3Av (Compte-rendu), écrite par Anonyme
créée le 07.04.2021 à 01:27, mise à jour le 07.04.2021 à 20:53.

Visio-Rencontre Solidarités avec acteurs de la santé (13 février 2021)

Date de la réunion : 13 février 2021
Nom de l'auteur du compte rendu : Françoise Dahmane
Compte rendu : Pour ce webinaire consacré au thème de la santé, nous avions invité 4 acteurs de la santé dans notre arrondissement : deux aides-soignants aux urgences de nuit des hôpitaux limitrophes Saint-Louis et Saint–Antoine, une médecin généraliste du centre de santé Charonne et le président de la Maison de santé Charonne qui propose de nombreux ateliers de remise en forme physique et psychique et un accompagnement des personnes fragiles. En outre parmi les participants figuraient deux personnes très impliquées dans ce domaine à savoir : l’adjointe au maire du 11e chargée notamment de la santé et une représentante d’une structure de soins et d’accompagnement dans les situations de violences familiales, de burn out au travail…

De cette rencontre, nous ferons ressortir les besoins qui se sont exprimés, les réponses, malheureusement insuffisantes, qui existent déjà et ce que la plateforme peut permettre de construire.

BESOINS :
Les urgences de l’hôpital accueille chaque nuit de nombreux sans abri qui, chassés des endroits où ils s’étaient mis à l’abri, viennent se réfugier. Dans la salle d’attente, manque cruellement une présence humaine à même de recueillir leurs problèmes et leurs attentes. Se pose ainsi la question de l’accès aux droits. Certains non informés ou trop perdus ne les ont pas ouverts. 1 seule assistante sociale à Saint Antoine. Pas de permanence permettant d’orienter, informer.
En outre, le 115 et le SAMU social étant saturés se pose la question de savoir vers qui les orienter.
Il en va de même pour les personnes socialement fragiles qui sortent de l’hôpital sans accompagnement. Qu’advient-il d’elles ?

REPONSES ACTUELLES :
Le Centre de santé Charonne (5 médecins, deux infirmiers et 2 kinés) a mis en place des liens personnalisés (médecin référent) avec les personnes soignées, ce qui permet de les accompagner et de leur fournir des soins de qualité. Les médecins du centre sont à même de recevoir des patients envoyés par l’hôpital mais les moyens du centre sont limités. Des bénévoles de la Maison de santé assurent l’accompagnement du parcours santé de personnes qui ne savent pas le gérer. Mais ce type de suivi ne répond pas aux situations d’urgence.
Un projet est en cours qui permettrait de coordonner tous les professionnels de santé sur le territoire (CPTS ?). Toutefois la mairie du 11e a mis en place plusieurs structures
Les professionnels réunis au sein d’Existenciel adaptent leurs tarifs aux difficultés des personnes qui les contactent mais l’aide publique leur serait nécessaire.

PERSPECTIVES :
Ce que la plateforme Solidarités créatives 11e peut permettre d’impulser ne prétend pas combler les vides laissés par la déshérence du service public mais ce constat ne dispense pas les citoyens que nous sommes d’agir solidairement pour une prise en charge de la santé de tous et particulièrement des plus fragiles.
Nous invitons donc les structures concernées à s’inscrire comme acteurs sur la plateforme et à faire connaître par ce moyen les initiatives et besoins repérés. Ce repérage devrait leur permettre de se constituer en un collectif d’acteurs pour réfléchir aux moyens d’agir et nous allons initier un atelier collaboratif afin d’associer également des citoyens à cette réflexion et aux actions à mettre en œuvre.

https://www.solidaritescreatives.fr/
VisioRencontreSolidaritesAvecActeursDeLa (Compte-rendu), écrite par Anonyme
créée le 05.04.2021 à 23:41, mise à jour le 09.08.2021 à 16:09.

Visio-Rencontre lieux et acteurs culturels (13 mars 2021)

Date de la réunion : 13 mars 2021
Nom de l'auteur du compte rendu : Françoise Dahmane
Compte rendu : Présents
11 membres du groupe projet
10 acteurs culturels : Ateliers du Chaudron (Lara Plowright), Cinéma Majestic Bastille (Mathieu), Comédie Nation (Pascaline Garnot), Comité des Métallos (Huguette Putermilec et Isabelle Maurel), Culture Espérance Roquette (Nicolas), La Base (Emile), La Maison des Métallos (Marine et Noé Robin), le comédien Pierre-Yves Desmonceaux.
4 habitant.es du quartier


I- Présentation des structures présentes

Comité des métallos
Conçoit et diffuse des interventions artistiques avec des professionnelles notamment autour de la thématique du combat des femmes pour l’égalité. Ainsi chaque année est présenté un parcours Filles Femmes dont le thème en 2020 était « Elles pensent/pansent le futur » (cf. fiche initiative). Sont organisés des ateliers de pratiques artistiques.

Comédie Nation
Possède une histoire très liée au quartier de la Nation. S’est installée dans un atelier de plomberie désaffecté. Ce qui l’anime : le souhait de faire grandir la curiosité, l’audace, un esprit critique pertinent, apprendre à poser des questions cf. Tchekov« on peut priver l’homme de tout, sauf de chercher un sens à la vie »
Partager la devise Liberté (faire preuve de sens critique), Egalité, Fraternité (à travers le partage des savoirs et des biens). Nourrir l’intelligence de tous (la culture n’est pas réservée à une élite)

Maison des Métallos
Fermée actuellement mais demeure un espace de travail pour les artistes pour que leur création puisse continuer. Le recours au numérique ne se prête pas au partage avec le public

Ateliers du Chaudron
Comment faire lien dans la période présente ? Font des essais avec What’s App et le Zoom mais cela demeure insuffisant. Hâte de ré-ouvrir

Cinéma Majestic Bastille
Une salle de cinéma est un pilier de la diversité de création. Programmation de films art et essai. Le prix du billet contribue à la reversion d’une taxe qui finance la création. Partenariats interacteurs : Amnesty, LDH, Autour du 1er mai …

La Base
Maraude alimentaire, conférences en ligne en attendant, prépare la Marche pour le climat à venir. Cherche actuellement un autre lieu.

1ère synthèse
Constat en 3 points :
1. Un aspect économique et financier : la situation qui dure a mis à mal beaucoup de structures
2. Pas de possibilité d’exposition
3. Tolérance pour les répétitions mais se font sans public seul le public professionnel est admis. Id pour le cinéma : les projections de presse continuent à se faire mais les films ne sont pas distribués.

II- Echanges

MG
- Une proposition pour se retrouver : Mathieu Guetta annonce un rassemblement devant le Majestic dimanche 14 mars entre 14h et 16h autour d’un collage géant et d’un orchestre pour entretenir le désir de cinéma.
- Construire un maximum de convergences entre les acteurs culturels du quartier : imaginer un Festival et une programmation commune
- Préparer la ré-ouverture avec des programmations à réfléchir en commun.
Mathieu se propose comme référent : bastille@dulaccinemas.com

Un habitant : les actions communes sont très importantes pour les habitants, ça fait événement. En tant qu’habitant du 11eme je suis très heureux de vous voir réunis pour réfléchir ensemble

Une habitante du 11e propose l’Accueil de comédiens pour montrer leur travail en appartement devant un petit public jusqu’à 6

Pascaline
Dès le 1er confinement on a rebondi. On a mis en place un système de retransmission vidéo concert et même théâtre. Réticences de certains artistes mais la présence des téléspectateurs était sensible du fait du direct
Et le théâtre reste ouvert, il y a de la lumière, les gens peuvent rentrer. Nous restons un lieu vivant.
Forme de résilience

Maison des Métallos
Pour eux pas de captations mais font en sorte que tout travail ne cesse pas dans la maison

Ateliers du Chaudron
Le théâtre reste ouvert au travail des comédiens ; des ateliers pour enfants et ados sont proposés autant que possible (essais en WA). Essai d’intégrer le numérique mais inadapté au public concerné


Comité des Métallos
Difficile pour nous de basculer sur Internet. Même problème de gens non équipés.
On a besoin de créer du lien (essai avec l’atelier d’écriture) mais une partie du public n’y arrive pas
Oui intéressant d’imaginer des programmes en commun comme proposé par Mathieu

JP Corsia
Résilience. On ne se laisse pas décourager. Il y a toujours quelque chose à faire pour essayer d’inventer, de trouver des formats pour toucher le public. Essayer d’être visible

Lara
Partante pour un partage de compétences, de savoir faire

Une habitante
Ce serait super que les structures répondent à l’appel de Mathieu et que nous, habitants, puissions vous soutenir

Noé
Partage les mêmes constats
Propose d’organiser une grande plateforme culturelle pour le mois de Mai ? avec l’ensemble des acteurs (restos aussi)

Nicolas
Ils ont organisé des animations en extérieur en respectant les contraintes sanitaires : clowns et un spectacle de lumière, pour garder les liens avec les gens du quartier, bien accueillis
Sont motivés pour rester en contact avec toutes structures présentes.
L’Association Culture Espérance Roquette a pour objectif de nous rapprocher par la culture. Nous rencontrons les mêmes difficultés que vous, et nous sommes solidaires des artistes. Nous sommes bien sûr ouverts à la coopération culturelle. Pour nous joindre : culture.esperance@gmail.com ;
https://fr-fr.facebook.com/CultureEsperanceRoquette/

Une habitante
Idée d’un parcours qui permettrait de relier des lieux du 11e

Une habitante
Est-ce qu’on ne pourrait pas acheter des places de cinéma ou de théâtre à l’avance (quand ça rouvrira un jour ?) ou acheter des places virtuelles, pour des projections zoom à domicile (films ou pièces de théâtres). Bien sûr, cela n’a rien à voir avec le vrai spectacle, mais ça peut aider.

MG
acheter des places d’avance est possible me concernant mais pour l’instant nous attendons une date de ré-ouverture avant de relancer ce projet
deux possibilités pour le cinéma :
http://dulaccinemas.com/portail/article/100671/maison-dulac-cinema-box http://www.lesecransdeparis.fr/cinema/2625/l-arlequin/article/92802/j-mon-cinema-independant-parisien dès la date de ré ouverture communiquée

Conclusion
Ce qui se dessine :

1. Une initiative commune inter structures
2. Un parcours permettant d’aller d’un lieu à un autre
3. Un partage des savoirs et des possibilités (outil numérique, faire des répétitions)
4. Collaborations sur des thématiques particulières

Et dans l’immédiat, concrétiser des fiches acteurs et initiatives pour ceux qui ne sont pas encore présents sur la plateforme.
VisioRencontreLieuxEtActeursCulturels (Compte-rendu), écrite par Anonyme
créée le 29.03.2021 à 21:49, mise à jour le 05.04.2021 à 23:43.

Seconde (visio-)rencontre des Acteurs du 23 janvier 2021

Date de la réunion : 23 janvier 2021
Nom de l'auteur du compte rendu : Anne Obendiek, Françoise Dahmane, Sophie Maisondieu
Compte rendu : Vidéo – réunion Solidarités Créatives 11ème du samedi 23 janvier 2021

Cette 2ème Rencontre a réuni 21 personnes dont :

16 personnes représentantes d'acteurs, d’associations et un membre de conseil de quartier :

- AMAP Réunion/Père Lachaise (présente à la 1ère Rencontre)
- Autour du 1er mai (présente à la 1ère Rencontre)
- Jardin Truillot (présent à la 1ère Rencontre)
- ALIGRE FM
- FMH Fédération des Malades et des Handicapés
- AFEPS Médico-Technique
- ASQP (présente à la 1ère Rencontre)
- POUVOIR FAIRE
- AFPS (Association France Palestine)
- BGE Parif
- Club de Gymnastique Rythmique sportive du 11e
- P’TITS VOISINS (présent à la 1ère Rencontre)
- Conseil du quartier Bastille Popincourt du 11ème (présent à la 1ère Rencontre)

Excusés : Mako, Konnexio, Pop cuistots migrateurs

9 membres du Groupe projet Solidarités créatives 11 (LDH 10/11, P’TITS VOISINS, Église Verte Espérance, coordination débats citoyens
et un élu mairie 11ème)

1er objet d’échange : Nos défis en 2021
Chaque participant.e présente l’activité de son association à partir d’un « défi pour son association/sa structure en 2021 » qui exprime bien les difficultés à relever dans ce contexte de crise et ses besoins :

BGE : assiste des associations dans la conduite de leurs projets, la recherche de financements et promeut un entrepreneuriat différent, favorisant le travail collaboratif, l’économie sociale et solidaire ; 100 000 projets par an, dont 18 000 en Ile de France et 2 000 à Paris/République
Défi : changer les modalités de travail pour les plus publics plus fragiles car « le distanciel c’est compliqué » ; il faut trouver des formules pour les accueillir, créer des filières, un réseau interfilière
Ceux qui s’inscrivent dans une démarche d’économie sociale et solidaire s’en sortent mieux que les autres

AMAP Réunion/Père Lachaise, existe depuis 2006
Achète des paniers directement chez le producteur par le pré-paiement et pour soutenir l’agriculture paysanne
Difficulté : certains adhérents sont confinés ailleurs qu’à Paris et ne peuvent pas venir chercher leur panier ; il faut renoncer aux activités de convivialité (cinéma, conférences)
Défi : continuer, renouveler les adhésions, toucher d’autres publics (étudiants pas exemple)

AFEPS (Association Francophone d’Education et de Promotion de la Santé) domiciliée à la MDA
Activité : transmettre les techniques médicales gratuites de prise en charge des accidents aux pêcheurs/plongeurs des régions tropicales (Vietnam, Madagascar, Chili, Comores), réduire la mortalité, la morbidité.
Besoin/défi : aide administrative (étudiants,), aide par des personnes compétentes (médecins, plongeurs), aide des pays concernés

AFPS : actions de solidarité avec la Palestine, tracts, conférences
Défi : agir en distanciel (pétitions), faire des projections vidéos/films en numérique pour maintenir et élargir la sensibilisation de l’opinion.

FMH Fédération des Malades et Handicapés
existe depuis 50 ans
activité : désenclaver les personnes handicapées de leur isolement
Défi : continuer cette activité malgré la situation actuelle

ALIGRE FM
Activité : Radio libre depuis 40 ans
Défi : redonner sens à l’idée d’une Radio libre, refonte des programmes en cours pour se faire l’écho des engagements solidaires et citoyens qui traversent la société.
thématiques internationales, géopolitiques mais aussi locales : Paris et le quartier 11ème

AUTOUR DU 1er MAI
Activité : mise à disposition de films documentaires et assistance pour l’organisation de projections
Défi/ difficulté : pas de projections devant un public en présentiel possible ;

ASQP Agir Solidairement pour le Quartier Popincourt
Une expo est prévue en mai-juin au jardin Francis Lemarque
Activité : promouvoir la monnaie locale la PÊCHE
Défi : mettre en lien les fournisseurs avec les commerçants

JARDIN TRUILLOT
Défi : créer un réseau des jardins Partagés dans le 11ème

GYMNASTIQUE RYTHMIQUE SPORTIVE
cours de gymnastique
Défi : continuer l’activité malgré les difficultés dues à la situation actuelle garder le lien avec les participants

POUVOIR DE FAIRE
Activité : réemploi de déchets électroniques
Projet : ateliers en distanciel avec le Picoulet
Défi : garder le contact avec le public, le rapport humain

P’TITS VOISINS
Jardin partagé
Projet : créer un réseau des jardins partagés dans le 11ème, avec les JARDINS TRUILLOT
- répertorier les points de collecte de compost

CONSEIL DE QUARTIER BASTILLE-POPINCOURT
Un nouveau règlement est en cours pour redonner vie à la démocratie participative.
Défi : participation au budget participatif 4-28 février

2ème objet d’échange : les pistes de synergies possibles
L’écoute du groupe sur les activités et « défis » de chaque structure a permis de faire émerger des pistes de Synergies possibles qui seront « à creuser » ultérieurement en termes de : quels besoins/ressources à mutualiser, quelles actions communes possibles, quelles expériences à partager, quels enjeux et préoccupations communes ?

6 thématiques de synergies se dégagent :

1. Travailler autour des questions de Géopolitique, droits de l’homme (AFPS, ALIGRE FM, AUTOUR DU 1er MAI, LDH)

2. Mettre en œuvre un Réseau de Jardins partagés (JARDINS TRUILLOT, LES PETITS VOISINS…, ASQP) ; par exemple, Préparer ensemble l’action de la Mairie de Paris du mois de mars “Enjardinez-vous”

3. Un partage d’expérience sur les actions sur la thématique climatique ; par exemple le réemploi de déchets électronique POUVOIR FAIRE - REPAIR CAFE

4. Développer des Activités en présentiel comme des ateliers dans les cours d’école (POUVOIR FAIRE), ou en mai/juin dans des jardins (JARDIN TRUILLOT)

5. Garder le contact, notamment à distance, avec les publics, voir élargir les publics de l’association (FMH, POUVOIR FAIRE, Aligre FM, AMAP)

6. Aller vers les publics fragilisés face aux pratiques en distanciel (ALIGRE FM, AUTOUR DU 1er MAI, Gymnastique rythmique sportive).

Prochaines échéances
Février/Mars : tisser liens et coopérations : Prise de contact de Solidarités créatives 11 avec les acteurs qui souhaitent approfondir les modalités concrètes de synergie (un 1er pas) ex les jardins partagés et Aligre fm (en cours)

Le samedi 13 février de 18h30 à 20h : webinaire thématique sur « les enjeux de solidarité autour des personnels de santé dans les quartiers » à partir des témoignages de plusieurs intervenant.es (Maison de Santé Charonne, Hôpital St Louis, Saint Antoine, ..) du 11ème
o Quels besoins de soutien aux personnels et structures de santé pourraient être formulés en direction des associations ou des habitants du quartier
o Quel type de projet pourrait nous fédérer ensemble en 2021
o Comment la plateforme peut vous être utile ?

Le samedi 27 mars 3ème Visio Rencontres Solidarités créatives 11 : de 14h30 à 16h
SecondeRencontreDesActeursDu23Janvier202 (Compte-rendu), écrite par Anonyme
créée le 08.02.2021 à 23:47, mise à jour le 27.02.2021 à 23:56.

Première (visio-)rencontre Acteurs du 12 décembre 2020

Date de la réunion : 12 décembre 2020
Nom de l'auteur du compte rendu : Anne Obendiek, Françoise Dahmane, Sophie Maisondieu
Compte rendu : Cette réunion a été lancée par l’équipe projet de la plateforme dont 7 membres étaient présents. 15 personnes dont des représentants d’associations (AMAP Réunion-Père Lachaise, ASQP, France Bénévolat, Jardin partagé Truillot, les P’tits voisins du 11e, LDH Paris 10.11), de structures culturelles (Maison des Métallos, la Manufacture Chanson), du comité de quartier Bastille-Popincourt, une élue du 11e arrondissement ont répondu à cette invitation.
Les participants se sont présentés et ont évoqué leurs projets. Il en ressort une dynamique porteuse de convergences et collaborations autour de quelques thématiques centrales :
- L’AMAP Réunion-Père Lachaise a d’ores et déjà développé une collaboration avec le HOPHOPFOOD et l’AGECA sur les garde-mangers solidaires ; comme pour le compost, il y a des « surplus » ou « invendus » à remettre dans un circuit local
- Autour du 1er Mai propose de diffuser des films qui présentent des expériences de monnaie locale, de compostage, jardins partagés… pour faire connaître ces expériences à un large public
- La mise en oeuvre d’une monnaie locale « la pêche » portée notamment par l’ASQP et le Jardin partagé Truillot : besoin de démarcher auprès des commerçants et des fournisseurs pour développer ce réseau sur le 11e. Pour rappel, aujourd’hui 13 arrondissements parisiens en font partie soit 3000 usagers et 200 professionnels. unemonnaiepourparis.org
- Les Jardins partagés et le compostage collectif constituent une autre dynamique de mise en réseau porteuse de rencontres, de brassage social et de solidarité. Besoin de développer le lien avec les autres jardins partagés dans le 11ème pour mutualiser et de mettre au point pour ce faire une cartographie des points de collecte de compost dans le 11ème
- La Maison des Métallos co-construit avec des équipes artistiques des manifestations dont le fil rouge est le thème des transitions ; au mois d’avril, l’Accorderie du Grand Belleville sera partenaire de l’équipe artistique invitée. Est également prévu un débat avec Patrick Viveret comme intervenant.
- La Manufacture Chanson travaille déjà en réseau avec des partenaires du 11e et prépare un événement pour l’anniversaire de la Commune.
- L’association Les P’tits voisins découvre l’existence de France Bénévolat
- Des perspectives se dessinent pour promouvoir la monnaie locale lors du prochain forum de l’emploi .
- France Bénévolat recherche des associations à même d’accueillir des stagiaires en formation BAFA citoyen. Les jardins partagés pourraient-ils en accueillir ? Un lien existe déjà avec la mission locale.

Ce qui se dessine nettement est le vif intérêt de chaque structure pour tisser des réseaux d’entraide et de partage. Ce, pourquoi, plusieurs participants ont dit être intéressés par l’existence de la plateforme. L’élue à l’emploi souligne le grand besoin de ces solidarités pour faire face à la crise économique et sociale aggravée par la crise sanitaire. 2

D’ores et déjà 2 RDV sont annoncés :
Le dimanche 13 décembre de 13h à 15h devant le cinéma Majestic Bastille en solidarité avec le monde de la Culture
Le mercredi 16 décembre entre 15h et 17h au square des Moines de Tibihirine (Jardin Truillot) 71 Bd Voltaire où seront accueillis pour une activité de jardinage, les enfants des familles de l’hôtel social qui a brûlé le 31 août.

En conclusion de cette 1ère rencontre, il apparaît souhaitable de poursuivre ce tissage de liens et de solidarités
- en renouvelant ce type de rencontre où l’on apprend à se connaître et où dialoguent nos engagements, ce qui les renforce
- en proposant des rencontres autour de thématiques définies à l’avance et porteuses de solidarité dans une volonté de promouvoir un développement durable. Ex. autour des thèmes de la santé, de la culture, de la mutualisation entre jardins partagés…
PremiereRecontreActeursDu12Decembre2020 (Compte-rendu), écrite par Thierry
créée le 09.01.2021 à 17:40, mise à jour le 27.02.2021 à 23:57.